Le béton fibré2019-03-14T11:40:33+00:00

Les bétons fibrés métalliques et synthétiques

Créés dans les années 70, les bétons renforcés de fibres connaissent un succès croissant, porté notamment par le perfectionnement de la recherche dans le domaine. Pendant de nombreuses années ce béton fut utilisé avec parcimonie pour certains éléments structuraux. Néanmoins les dernières améliorations du contexte normatif ont permis un meilleur encadrement de son utilisation. Ainsi le béton fibré connait un engouement particulier porté par un secteur de la construction à la recherche de solutions techniques, en adéquation avec notre époque.

L’expertise AMOCER et AMODIS

AMOCER est spécialisé dans le dimensionnement de structures béton renforcées de fibres métalliques ou synthétiques suivant différentes recommandations de calcul: Fib Model Code (2010, 2012), RILEM, TC162-TDF (2000), recommandation allemande (DAFStb, 2012), recommandation suédoise (SS812310, 2014)…

AMODIS développe son expertise dans la détermination des performances du matériau béton fibré via des essais de caractérisation, dans l’expérimentation à l’échelle de la structure ainsi que sur prédiction du comportement des structures via des simulations numériques de pointe.

Essais de caractérisation béton fibré et essais structures

Simulation sophistiquée d’un impact sur dalle en béton fibré

La résistance post-fissuration

Des efforts considérables ont été déployés pour inhiber le comportement fragile à caractère hautement indésirable des structures en béton. Les matériaux simples à base de ciment non renforcés, largement utilisés pour la construction béton, sont de nature fragiles et ont tendance à se fissurer lorsqu’ils sont soumis à des contraintes de traction relativement faibles. Actuellement les solutions fibrées, de par leur grande ductilité ont une meilleure résistance post-fissuration, et apparaissent comme une solution optimale pour des applications structurelles et non-structurelles.

Fiable pour de nombreuses applications

Le béton fibré a prouvé sa fiabilité dans de nombreuses applications: dallages au sol, divers éléments préfabriqués (éléments de voirie, voussoirs de tunnels, regards, cuves, …) fondations de radier, éléments à formes architecturales complexes…

Le béton renforcé de fibres est plus naturellement utilisé en dehors de nos frontières. Néanmoins nous constatons en France, une évolution du contexte normatif, permettant son intégration dans de plus en plus de constructions.

La facilité de mise en œuvre

L’utilisation de fibres est souvent rentable par rapport au renforcement traditionnel en raison du gain sur le temps de construction et de la facilité de mise en oeuvre. Les impératifs de notre monde actuel tels que: la demande de structures légères, la souplesse dans l’exécution, la réduction du temps et des coûts de construction et une plus grande durabilité engendrent le développement de nouveaux systèmes constructifs. L’utilisation de bétons renforcés de fibres s’inscrit complétement dans ce processus de construction plus efficace